8 posts / 0 new
Dernière contribution
Portrait de Snake
Hors ligne
Last seen: Il y a 5 années 4 mois
Inscrit(s) le : 04/01/2013 - 16:56
Only God Forgives - Nicolas Winding Refn

Nouveau film du realisateur norvegien Nicolas Viding Refn, Only God Forgives poursuit la collaboration entre le realisateur et l'acteur Ryan Gosling apres Drive.

 

Le film vient d'etre presente a Cannes, et sucite des reactions tres partagees (comme souvent chez le cineaste):

 

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18624213.html

Lien du film: 
Portrait de steven p
Hors ligne
Last seen: Il y a 25 min 8 sec
Inscrit(s) le : 20/06/2010 - 12:16

En même temps si le film est très critiqué à Cannes, cela ne peut-être qu'un bon signe biggrin

Drive et Valhalla Rising sont deux excellents films, pour Bronson je n'ai pas trop accroché même si le film a des qualités indéniables.  Après c'est sûr que le style du réal peut en rebuter certains.

Portrait de Jordan K
Hors ligne
Last seen: Il y a 8 années 1 mois
Inscrit(s) le : 04/01/2013 - 15:05

Je pense surtout que le film va attirer une grosse partie du grand public qui attend un Drive 2. Ils ont joué dessus dans le département marketing, et c'est ce qui fait toute l'attente qu'il y a autour du film. Mais beaucoup se sont déclarés fans de Refn sans savoir que Drive était plus une (brillante) oeuvre de commande qu'autre chose. Et étant donné qu'Only God Forgives semble se rapprocher beaucoup plus de Valhalla Rising et des Pusher, je pense que beaucoup vont rester sur le carreau. 

Portrait de Snake
Hors ligne
Last seen: Il y a 5 années 4 mois
Inscrit(s) le : 04/01/2013 - 16:56

Si ca peut permettre au film de fonctionner en salles ils peuvent jouer la-dessus niveau marketing, pas de probleme.

Steven, Drive a ete unanimement salue a Cannes (prix de la mise en scene), meme trop d'ailleurs. Ses quelques defauts ayant ete trop peu soulignes. Ca ressemble plus ici a du Valhalla Rising, que j'adore

Portrait de Jordan K
Hors ligne
Last seen: Il y a 8 années 1 mois
Inscrit(s) le : 04/01/2013 - 15:05

[quote=Snake]Si ca peut permettre au film de fonctionner en salles ils peuvent jouer la-dessus niveau marketing, pas de probleme.[/quote] Oui oui tout à fait. N'empêche qu'il refera jamais le même score que Drive étant donné que le bouche à oreille et certaines critiques vont pas l'aider.

[quote]Steven, Drive a ete unanimement salue a Cannes (prix de la mise en scene), meme trop d'ailleurs. Ses quelques defauts ayant ete trop peu soulignes. Ca ressemble plus ici a du Valhalla Rising, que j'adore[/quote] Je trouve que c'est une bonne chose, qu'il ne se repose pas sur ses lauriers après son prix à Cannes et qu'il ne cherche pas à refaire la même chose. Mais je trouve ça vraiment cool qu'il se serve de ce prix (et de l'effet Drive/Gosling) pour s'assurer et réussir à monter  des projets plus personnels, plus proches de luii. 

 

Portrait de steven p
Hors ligne
Last seen: Il y a 25 min 8 sec
Inscrit(s) le : 20/06/2010 - 12:16

[quote=Snake]

Steven, Drive a ete unanimement salue a Cannes (prix de la mise en scene), meme trop d'ailleurs. Ses quelques defauts ayant ete trop peu soulignes. Ca ressemble plus ici a du Valhalla Rising, que j'adore

[/quote]

 

C'est vrai que les mauvaises critiques à l'égard de Only God Forgives est peut-être le résultat d'une déception de la part des gens qui avaient adoré Drive et sont ensuite tombés sur une oeuvre beaucoup plus personnelle et proche de Valhalla Rising. Mais même si Drive est un film de commande, le réalisateur a su largement imposer son style.

 

Portrait de Snake
Hors ligne
Last seen: Il y a 5 années 4 mois
Inscrit(s) le : 04/01/2013 - 16:56

Le probleme de Drive a mon sens, en plus d'etre un peu redondant dans sa deuxieme partie, c'est que ce n'est qu'un exercice de style, et que Refn n'a pas completement impose son style.

Alors oui, on reconnait son style contemplatif (poseur certains disent), la mise en scene est a tomber par-terre, mais je ne peux m'empecher de regarder ce film sans en voir d'autres. Quand je vois Drive je vois Le Solitaire de Michael Mann, The Driver de Walter Hill, To Live and Die in L.A. de Friedkin...j'ai pas l'impression de ne voir qu'un film de Refn. A contrario d'un Valhalla Rising par exemple. Mais c'est peut-etre du au fait que Drive ne soit qu'une commande.

Et les critiques francaises vaut mieux pas y preter attention. La plupart se moquaient de Valhalla Rising et encensaient Drive avec les memes arguments...

Portrait de steven p
Hors ligne
Last seen: Il y a 25 min 8 sec
Inscrit(s) le : 20/06/2010 - 12:16

On pense effectivement aux films que tu cites, mais ça ne me pose pas de problème cet hommage à des classiques du cinéma, du moment que cela est bien fait et que Refn arrive quand même a montrer qui est derrière la caméra.

©2019 Cinéhorizons.net - IMPORTANT : Toutes les images / affiches sont la propriété de leurs auteurs ainsi que des sociétés de cinéma respectives.